Entreprise cherche (désespérément) Ambassadeur Digital

1374474_10201234802170374_1618926962_n

Ne plus avancer masqué

Cela fait un certain temps que nous n’avons plus parlé du Personal Branding. C’est un sujet qui revient à l’actualité, puisque les entreprises en arrivent souvent à se demander de quelle façon améliorer leur présence digitale en la rendant plus humaine et conviviale. Il est vrai qu’une discussion avec un portail digital d’entreprise, équivaut à parler avec un membre d’une entreprise qio vous répond soit masqué, soit en restant caché derrière sa porte. Il y a certes plus convivial comme manière de communiquer. Ce n’est pas un hasard si le mot Social figure dans Média Social.

signe-de-zorro-1940-12-g

Nous sommes tous des Ambassadeurs Digitaux

Au delà de la convivialité, il y a un fait avéré dont les patrons n’ignorent plus: leurs prospects achètent plus souvent sur base des conseils d’un proche qu’en suivant leurs conseils Marketing. La confiance humaine en étant la base. Un discours marketing même très bien affuté manque trop souvent de sincérité et s avère moins crédible. N’étant pas différencié, il manque trop fréquemment de nuances. Une communication MANY 2 ONE reste l’apanage du Marketing traditionnel. Elle devient ONE 2 ONE quand un ambassadeur digital s’adresse directement à un client.

Par ce biais, la communication digitale devient:

– Centrée sur les besoins de son prospect (l’aspect métier fait partie de l’expertise)

Personnalisée (la société se dote d’un visage)

Crédible

Conversationnelle (il y a des échanges)

Communautaire (on reste dans de l’interaction thématique)

-Plus disponible (un service info ou après vente fonctionne avec une disponibilité limitée car différée sur l’ensemble d’une Audience)

Évolutive (création de liens et d’une complicité, ce qui est rarement le cas d’un SAV qui s’apparente souvent à un défouloir client)

Ambassadeur ou Évangéliste

L’Ambassadeur Digital peut désormais se lancer et promouvoir son entreprise tous azimuts. Restent quelques nuances à observer. Voyons d’abord le cadre de l’implication de cet employé dévoué, se lancant comme Ambassadeur Digital, une fonction qui fait plus appel au Commercial qu’au Consultant ou au Support Technique. L’intérêt de cette approche est qu’elle n est pas spécifique. Le but de l’Ambassadeur est de promouvoir l entreprise dans les Médias Sociaux. La peur de la panne d’inspiration sur le contenu à diffuser est une crainte qui freine beaucoup d’employés à se lancer comme Ambassadeurs Digitaux. D’où l’encadrement d’une telle fonction, car l’Ambassadeur est garant de l’image digitale de son entreprise, n’oublions pas que les Réseaux Sociaux restent un média. La Stratégie Social Media doit toujours précéder l’ambassadeur, de telle sorte que la question du contenu ne constitue plus un obstacle. Il y a par ailleurs des raisons à la confiance que vous portez à quelqu un. Nous parlons d’individus, la question du produit n’intervient plus. Il est donc important qu’un Ambassadeur soit conscient que cette confiance repose sur ses valeurs, sur sa vision des choses, donc sur sa personnalité. Elle est unique, là ou un produit ne l’est pas forcement. Il devra être a même de savoir comment l’intégrer dans sa communication d ambassadeur digital pour qu elle ne sombre pas dans de la communication de réclame par personnes interposées. L’autre option qui s’ouvre à l’employé souhaitant exercer une influence dans la transformation digitale de son entreprise est le rôle d’évangéliste. Cette fonction s’apparente plus à de la consultance ou à du pré-sales, a pour objet de rassembler autour d’un projet distinct. Elle peut d’ailleurs se justifier en interne (dans de grosses structures) ou en externe. Elle prendra la forme de relais autour d’une initiative, du lancement d ‘un produit. L’évangélisme digital est de nature plus spécialisé puisque le sujet est d’entrée de jeu plus défini et les questions abordées plus pointues. Tout se trouvant lié dans les Médias Sociaux, il est important que la fonction d’évangéliste ne se résume pas seulement à  de l’expertise online. Le Personal Branding doit aussi s’appliquer à l’évangéliste car ce n est pas juste sa maitrise du sujet qui est en jeu. Plus il sera humainement apprécié, plus il amènera de l’assimilation voire de l’admiration, plus il incarnera cette capacité de rassembler.

Twitter David Catuhe

Personal Brander, bientôt une norme

Partons du principe qu’avec la transition numérique tout employé a accès à des outils et réseaux pour mieux se vendre online. Le Personal Branding est donc apparu légitimement poussé par les départements des ressources humaines qui ont crédibilisé les CV postés sur LinkedIn. Seulement il ne s’arrête pas à de l’autopromotion digitale. Se monter actif et habile dans sa capacité à communiquer autour de son entreprise pourra constituer un élément de promotion pour l’employé au sein de l’entreprise. Dans la course à la réussite professionnelle, les Médias Sociaux font désormais partie de l’équation.

Françoise D.

(Content Manager @ Right Brain)

Vous trouvez ce contenu intéressant et utile, inscrivez-vous à notre Newsletter:

2 réflexions sur “Entreprise cherche (désespérément) Ambassadeur Digital

  1. Merci pour cet article : il manque peut-être la description des missions d’un Ambassadeur du Digital en interne d’une Entreprise grand compte, ce qui est peut-être moins facile à identifier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s