Vers un contenu plus humain

personal-branding-brand

En l’absence de formule magique ou de recette secrète pour engager durablement votre audience sur les réseaux sociaux, déterminer et hiérarchiser votre contenu devrait être une part importante de votre Stratégie Social Media. L’objectif est d’aller vers du contenu plus conversationnel et collaboratif. La première chose est de distinguer le contenu parlant de vous, du contenu parlant de votre marque et produit. Et de privilégier le contenu plus humain ayant plus de résonance dans des Médias nommés Sociaux. Ne vous y trompez pas, les médias sociaux représentent une large part de votre mix-marketing mais puisque les gens utilisent les médias sociaux dans le but d’être sociaux, ils ne souhaitent plus être le sujets de campagnes commerciales. L’autopromotion n’a plus d’avenir, tout comme le discours à sens unique. Votre audience n’est pas dupe et attend autre chose qu’un 4eme média réclame. Où « Liker » (quel que soit le média d’ailleurs) ne veut pas forcément dire s’engager et encore moins acheter.

influencia

Le produit au second plan

Il ne faut pas pour autant laisser tomber votre contenu produit qui représente votre finalité. Il fait également partie de votre identité digitale, mais doit être le complément et la prolongation de votre contenu. Nous en revenons une fois de plus à la causalité. Parler de vos produits a du sens à partir du moment ou vous commencez par parler de vous, de la raison qui vous a pousse à créer votre entreprise, de la mission que vous vous êtes fixée pour votre projet,  du pourquoi de tout ça en somme. Vous verrez que l’échange de contenu qui en découle sera centré sur votre culture et vos valeurs. Sa propension à la collaboration et l’engagement n’en sera que plus bénéfique. De plus, votre Brand Content devra lui aussi traiter de vos problématiques clients. Votre produit ou services devront être positionnés comme solution plutôt que comme moyen de la traiter. Le moyen étant votre métier ou expertise qui fera également partie de votre stratégie de contenu, mais dans un second temps (voir paragraphe le 50-30-20).

Connaissez votre audience

Si la causalité peut être un atout dans la construction de partenariats avec vos prospects, la question demeure de savoir comment celle-ci peut répondre aux préoccupations et problématiques de votre audience. Plus vous connaitrez votre audience cible, plus votre Personal Branding sera efficient. Pour ce faire, rien de mieux qu’un dialogue sur les bases de vos croyances, bien plus efficace qu’un dialogue de surface uniquement centré sur votre produit ou service. La force est d’arriver à mettre en avant des ambassadeurs digitaux partageant la même philosophie et les mêmes valeurs que votre audience cible. Vous pourrez par ce billet:

  1. Connaitre votre audience beaucoup plus en profondeur et ainsi construire des partenariats sur la durée.
  2. Distinguer leurs problématiques pour leurs apporter vos solutions.
  3. Valoriser vos ambassadeurs digitaux en fonction de leurs interlocuteurs.

Vous aurez des lors les moyens de construire une communication plus subtile et variée, qui implique davantage.

La règle du 50-30-20

Je préconiserais la répartition suivante: 50% de contenu à propos de votre philosophie, vos valeurs ou culture d’entreprise. On est ici plus dans du coaching ou dans du conseil en management. Il faudra bien-sûr que votre post apporte quelque chose d’utile à votre audience, un conseil avisé, une solution ingénieuse, une idée crédible. De ce fait elle l’évaluera comme étant utile et aura immédiatement envie de le partager. 30% de contenu métier et compétences. Qui visent a démontrer votre savoir-faire. Des conseils méthodologiques peuvent être utile, si vous êtes face à une audience qualifiée maitrisant votre jargon. Si ce n’est pas le cas, il est toujours utile de faire connaitre davantage votre secteur d’activité, de promouvoir votre univers car il est le lien entre vous et votre produit. Les 20% restant seront dédiés à votre contenu de marque. Avec une communication axée service ou produit mais encore une fois utile pour votre audience. Elle pourra comporter des offres spéciales, des teasers, des statistiques utiles et devra être ponctuée de Call To Actions efficaces. Ce contenu doit donner  à vos prospects potentiels l’envie d’en savoir plus sur votre entreprise et de se connecter sur votre site web pour une prise d informations ciblée. L’étape suivante sera de l’amener sur le chemin de la conversion à compléter votre Landing Page et a devenir un prospect qualifié. A ce stade, ce contenu étant votre finalité, si vous avez respecte la juste répartition du contenu, vous vous positionnerez avec plus d’impact aux yeux de votre audience, particulièrement sur le long terme. Vous renforcerez la cohésion avec votre communauté qui connaitra de vous plus que votre dernier produit/service. Au delà de diffuser du contenu qualitatif et utile, votre communication aura du sens.

La loi du partage et de l’influence

La durée de vie d’un tweet ou d’un post sur LinkedIn est généralement très courte, de l’ordre de quelques heures au mieux. Même si les avis divergent sur la durée exacte, il reste qu’elle n’est malheureusement pas extensible. Étant donné qu’il se trouve y avoir 9100 tweets /seconde émit sur Twitter et que l’on ne peut prolonger sa durée de vie, la meilleure stratégie et de publier au bon moment càd à des moments ou votre audience est la plus active (un outils pour Tweriod permet de vous donner les meilleurs créneaux horaires).
Autre conseil, a défaut de pouvoir prolonger la durée de vie, étendez votre impact. Vous aurez pour ce faire besoin d’E-influenceurs ou de personnes avec de grands réseaux faisant de la veille sectorielle. Ils sont des partenaires idéaux pour étendre votre visibilité. La meilleure manière de les approcher est de tisser des liens est de parler d’eux dans un contenu, d’échanger des idées, de les inclure dans des commentaires et conversations, bref de s’intéresser à eux comme vous le feriez normalement lors d’un rendez-vous. Qui qu’il soit, l’influenceur se rendra vite compte d’une démarche manquant de sincérité. Relayer leurs contenus peut aussi être utile par l’adjonction d’un commentaire, plutôt que de le retweeter directement. Tant qu’à faire, ajouter un commentaire qui apporte quelque chose au contenu ou qui le complète ou le met en valeur (exemple: un Hashtag bien pensé, autre que du référencement basique) vous fera gagner en visibilité. La meilleure manière de créer des liens reste encore de produire du contenu susceptible de les intéresser, mais dans ce cas, il vous reste a voir si le retour sur investissement escompté en vaut la peine.
rt+comments

La force de la sérendipité

J’avais précédemment tenté de décrypter ce phénomène qu’est la Sérendipité et l’intérêt des rencontres que le hasard peut provoquer. On peut également se demander quel type de contenu qui aurait plus de chances de créer de la Sérendipité? Il n’y a, à cette question, pas de réponses objectives puisque les chemins de la sérendipité ne sont  pas connus d’avance. Cependant, un contenu orienté solution ou basé sur des valeurs sera davantage susceptible d’être relayé donc d’amener d’autres type de lecteurs sortant de l’audience classique ou créer des rencontres intéressantes sous le couvert du hasard. A l’inverse un contenu auto-centré, parlant produit, ne va pas développer l’échange outre mesure. Celui-ci restera superficiel ne favorisant aucune prise d’initiative ou suggestion.

Augustin H.

(Founder @ Right Brain)

Vous trouvez ce contenu intéressant et utile, inscrivez-vous à notre Newsletter:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s